PÉDAGOGIE

Cinq thèmes d’études

1 / Présentation de l’édifice, de ses dépendances  et du village médiéval

2/ Découverte et analyse des éléments architecturaux subsistant

3/ Géologie : examen du sol de Bouzols et des matériaux utilisés  dans les constructions

4/ Géographie: travail sur le paysage culturel offert par la vallée de la Loire à Coubon et son évolution dans le temps

5/ Histoire juridique, économique et sociale de la baronnie diocésaine de Bouzols sous l’ancien régime

Élaboration en cours  d’une fiche d’identité de la forteresse par  Agglo  Le Puy en Velay  en partenariat avec l’Etat , le département de la Haute-Loire et l’association Bouzols forteresse d’avenir

Croque le château de Bouzols

Nom: Château de Bouzols

Epoque: Entre les 11e et 16e siècles et restauration 19e siècle du corps de logis

Style (s) : Art roman, gothique et Renaissance

Matériaux : Brèche volcanique, basalte, arkose

Classement : inscription à l’inventaire supplémentaire des monument historiques (1926 et 2015)

Signe(s) particulier(s): Construite à 800 mètres d’altitude sur un rocher volcanique (neck), la forteresse occupe une position stratégique qui lui permet de surveiller le cours de la Loire et les accès sud  de l’agglomération du Puy. Elle a été surnommé la vigie du Velay face au Vivarais.

Élaboration  par un professeur d’histoire d’un collège du Puy d’un dossier pédagogique permettant d’organiser une visite « patrimoine  » pour une classe de cinquième de l’établissement en mai 2018.

Journée construite sur le thème « Regards croisés sur le Moyen-Age dans le Velay »

  • La forteresse de Bouzols
  • l’abbatiale du Monastier

Thématique visites été 2018: Bouzols au 19ème siècle : ruines , romantisme et restauration

Les ruines de Bouzols: extrait d’un texte de Francisque Mandet « Le Château de Bouzols » 1842

Le temps a fait raison de cette majesté ; le vieux château n’est plus aujourd’hui qu’une masse de pierres où le montagnard vient puiser pour bâtir sa demeure; mais cette vieille ruine est encore imposante! Quelques tours subsistent, quelques tourelles gracieuses et légères appendent encore au faîte des murailles ; à cette hauteur, la vue plane sur une vallée immense que la Loire arrose et féconde,sur un paysage semé de vertes prairies,  de riches moissons et animé par les riantes demeures de Poinsac, de Coubon et de Volhac ; à l’horizon , au milieu des cimes bleues de nos montagnes , la noire et vieille tour de Polignac se dresse mutilée et chancelante, comme pour dire à Bouzols un éternel adieu…..

C’est là tout ce qui reste de Bouzols: que l’antiquaire , le peintre, le poète, curieux de visiter ce vieux manoir hâtent leur pèlerinage ; car dans quelques années s’ils demandent au montagnard: Où est le château? il ne pourra plus leur répondre qu’en montrant un rocher noir couvert de pierres et de débris.